Avec le développement des échanges internationaux et la mondialisation, les besoins en traduction juridique ne cessent de s’accroître.

De plus en plus de traités, accords transnationaux et de contrats commerciaux internationaux sont signés chaque année. Un contexte de mondialisation croissante qui développe fortement les besoins juridiques en droit international public comme privé, particulièrement en matière de relations contractuelles ou de droit des affaires au sens large. Un domaine pour lequel les avocats interviennent très fréquemment, essentiellement dans le cadre du suivi d’accords contractuels ou de litiges internationaux. De par une telle imbrication du droit positif entre différents pays, la nécessité de traductions juridiques se fait de plus en plus ressentir. Une traduction juridique technique au juste prix impose une parfaite maîtrise des spécificités linguistiques et culturelles propres à chaque pays, afin de garantir une traduction fidèle et sans dénaturation. Une traduction qui, lorsqu’elle est réalisée avec précision, peut représenter un atout déterminant dans de nombreuses situations.

 

Les enjeux de la traduction juridique

De l’anglais, à l’arabe, en passant par le français, l’allemand, le chinois, l’espagnol ou le japonais… dans de nombreuses situations, les avocats issus de cabinets exerçant à l’international ou inscrits aux barreaux de Paris, Montréal, Luxembourg, New-York ou de tous les pays du globe interviennent pour des affaires impliquant des parties de nationalité différentes, présentant des pièces à l’appui de leurs dires généralement produites en langue d’origine. Des pièces qui, une fois traduites peuvent aider considérablement l’avocat à accomplir sa mission.

Actes civils, contrats internationaux, assignations à l’international, décisions de justice étrangères, statuts de multinationales, législation et réglementation, conventions, procès-verbaux, documents légaux divers… de très nombreux documents peuvent faire l’objet d’une traduction spécialisée à la demande de l’avocat. Cette multiplicité d’actes à traduire est également à prendre en compte lors de la traduction : un acte d’assignation ne se traduit pas de la même manière et avec les mêmes termes qu’un contrat international.
Seule la traduction juridique spécialisée, omniprésente pour chaque dossier impliquant soit des parties étrangères, soit des entités ou des tiers étrangers, est en mesure de permettre à l’avocat d’exploiter chaque pièce versée dans un dossier contentieux ou pré-contentieux.

 

Pourquoi faire appel à un traducteur juridique spécialisé ?

La traduction juridique professionnelle requiert ainsi des connaissances extrêmement vastes dans le domaine juridique : terminologie, transcription des termes juridiques d’un système juridique à l’autre pour retranscrire fidèlement le sens et l’esprit des écrits… Il est ainsi indispensable de faire appel à un traducteur spécialisé, disposant de connaissances pointues en droit, ainsi que d’une maîtrise absolue de la langue source et de la langue cible. Enfin, la traduction juridique au service des besoins de l’avocat exige une qualité rédactionnelle irréprochable afin de retransmettre fidèlement les nuances du texte source.

Ainsi, la traduction d’un texte de l’anglais au français par exemple implique le passage entre deux systèmes juridiques très différents : le système anglo-saxon et le système romain. Il est ainsi indispensable de transcrire le plus fidèlement possible les nuances et subtilités de chaque système de pensée juridique et sa terminologie juridique propre. Le rôle du traducteur juridique ne peut donc pas se réduire à celui d’une traduction stricto sensu comme le ferait un traducteur généraliste. Et pour cause, une traduction finale ne peut en droit être strictement équivalente au texte de départ. Le traducteur juridique se doit d’effectuer les recherches terminologiques nécessaires et surtout de maîtriser le droit comparé pour garantir une traduction parfaitement fidèle à l’esprit du texte source.

La traduction juridique nécessite ainsi un savoir-faire et une maîtrise juridique très précise, mais également une grande adaptabilité et une finesse de traduction pour chaque type de document traduit. Au même titre que d’autres traductions techniques et très spécialisées, comme par exemple dans le domaine médical, la traduction juridique nécessite une expertise linguistique et métier très spécifique.

 

Les atouts d’une agence de traduction spécialisée

En tant qu’avocat, l’agence de traduction spécialisée peut vous accompagner à toute étape de votre dossier, en traduisant les documents dont vous avez besoin, afin de vous permettre leur exploitation à votre avantage. L’agence spécialisée est donc en mesure de vous libérer de la tâche d’une traduction spécifique et de permettre à l’avocat de se concentrer sur son cœur de métier : le droit. L’agence de traduction le met ainsi à l’abri d’une erreur linguistique qui pourrait lui jouer de mauvais tours. Car si un avocat est un expert en droit, il ne l’est pas forcément en linguistique. L’agence de traduction spécialisée est donc un véritable partenaire de l’avocat, capable également de le conseiller sur l’exploitation et l’esprit d’un document juridique étranger.

Une bonne agence de traduction juridique est également en mesure d’apporter un certain nombre d’atouts non négligeables. Elle garantit ainsi en particulier :

  • La confidentialité des documents dont elle a la charge et s’engage ainsi à respecter une confidentialité absolue sur chaque document, indispensable pour la typologie des documents qui peuvent lui être soumis, tels que des documents contractuels sensibles et non publics.
  • Une traduction réalisée par un traducteur expert, traduisant dans une langue maternelle qu’il maîtrise parfaitement.
  • Une traduction certifiée conforme et/ou assermentée qui peut, dans certains cas, être rendue obligatoire pour permettre l’exploitation de pièces rédigées en langue étrangère. Un gage de qualité que seuls les traducteurs experts à la Cour d’Appel sont en mesure d’obtenir.
  • Le respect des délais : une sécurité impérative pour les avocats qui doivent souvent composer avec des temps extrêmement réduits dans le cadre de procédures en cours.

Partenaire impliqué, l’agence de traduction offre parfois aussi un service de légalisation, véritable atout pour officialiser au plan administratif certains documents entre différents pays.