Pour développer son activité en France comme sur les marchés étrangers, il est crucial pour les entreprises de traduire parfaitement le discours commercial originel tout en intégrant, lorsqu’il le faut, les spécificités des pays cibles. Collaborer avec un bon partenaire traducteur est donc essentiel pour mener une stratégie internationale gagnante. Pour éviter les faux pas, voici quelques conseils pour identifier les services d’une bonne agence de traduction vraiment professionnelle.

Qu’est-ce qu’une bonne traduction ?

Maîtriser la langue cible ne suffit pas. Être né dans le pays visé ne fait pas non plus de votre ami anglais un traducteur professionnel, même s’il s’agit de traduire vers sa langue maternelle.
Paul Valéry écrivait d’ailleurs : « Traduire, c’est produire avec des moyens différents des effets analogues. » et c’est bien là toute la complexité de la traduction de texte !

Bien sûr, pour une bonne traduction, l’orthographe, la grammaire, la syntaxe doivent être irréprochables. Mais aussi, les cultures des publics des langues sources et des langues cibles doivent être parfaitement intégrées.

Une bonne agence de traduction est aussi capable d’exercer, quel que soit le domaine d’activité, qu’il s’agisse de services de traduction technique, marketing, juridique, financière, médicale…

Critères d’évaluation d’une traduction

Pour éviter les faux pas, voici quelques critères essentiels pour trouver une bonne agence de traduction…

Une bonne agence de traduction se doit de respecter :

  • des critères objectifs : orthographe, grammaire, syntaxe, ponctuation doivent être irréprochables et respectueuses de l’intention et du rythme donnés dans la langue source.
  • la sémantique du texte source : pas d’erreur de sens, pas d’omission ni d’ajout, il s’agit de représenter fidèlement les idées originelles, dans l’ordre choisi initialement.
  • la culture visée : adapter le texte source à la langue visée pour une parfaite compréhension. Par exemple, quand les cloches apportent les chocolats aux enfants à Pâques, c’est le Easter Bunny (lapin de Pâques) qui s’en charge aux États-Unis. Traduire le mot « cloches » n’aurait aucun sens pour un américain.

Choisir la bonne agence de traduction

Pour choisir la bonne agence de traduction, voici 3 critères importants :

  1. cette agence de traduction a-t-elle de l’expérience ?
    Consultez son site Internet, parcourez les réseaux sociaux. A-t-elle de bonnes références à présenter ? Sont-elles diversifiées ou vous ressemblent-elles ? Y’a-t-il des avis de clients ? Son site Internet vous semble-t-il professionnel ? Depuis combien de temps l’agence de traduction existe-t-elle ?
  2. Son équipe de traducteurs est-elle compétente ?
    Pour des traductions de qualité, les compétences objectives des traducteurs sont essentielles.
    Ont-ils un diplôme attestant de leur cursus académique de traducteur ? Les traducteurs sont-ils expérimentés ? Ont-ils un ou des domaines de spécialité (traductions techniques, juridiques, médicales, financières…) ?
  3. Ses tarifs de traduction sont-ils justes ?

Si l’agence de traduction pratique des prix particulièrement bas, il y a fort à parier qu’elle propose des salaires très bas à ses traducteurs. Cela implique deux possibilités :

  • soit les traducteurs ne sont pas qualifiés et ils se contentent de cette offre faute de mieux,
  • soit, par manque de motivation, ils ne passeront que peu de temps sur votre projet avec un rendu de piètre qualité.

Autour des traducteurs, une bonne agence de traduction est composée de chefs de projets qui assurent la bonne gestion des missions et mènent des contrôles qualité croisés avant de délivrer les traductions à leur client.

Pour choisir une bonne agence de traduction, n’hésitez donc pas à poser des questions et à effectuer quelques recherches. Et pour vous rassurer encore, certaines agences proposent d’effectuer un test de traduction.